Friday, July 30, 2021 15:45:00

Rs 22.50

News

Confinement : la résilience de Terra

Loin d’avoir été un frein à la progression des équipes, ce nouveau confinement se déroule selon les valeurs qui font l’étoffe du groupe : respect, ténacité, intégrité, passion et innovation.

Terragri Ltd : l’efficacité est de mise

À l’annonce du confinement, les équipes de Terragri Ltd s’affairent. Résultat : dès le samedi 13 mars, les premiers WAP sont obtenus. Si l’usine peut alors accueillir 75 % de ses employés, ces derniers sont séparés en différents groupes pour favoriser la distanciation sociale et observer les règles sanitaires en vigueur. Il ne faut pas plus d’une semaine pour que l’usine soit déjà opérationnelle à 75 %. « Concernant Terragri Agriculture (champs, garage, sécurité), l’ensemble de nos collaborateurs ont fait preuve de solidarité en souhaitant reprendre le travail rapidement, en suivant les règles d’hygiène imposées par notre protocole établi depuis 2020. Nous avons organisé des séances d’explication et de sensibilisation avec chaque groupe et notre Health & Safety Officer passe beaucoup de temps sur le terrain », nous explique Jean-Marc Jauffret, Agricultural Manager à Terragri Ltd.

Grays Ltd : prévoyance et adaptabilité

« Chez Grays, nous nous sommes préparés à l’éventualité d’un nouveau confinement depuis l’année dernière déjà. Nous avions donc travaillé sur la digitalisation de l’ensemble de nos process et envisagé un plan d’action – qui a été mis en place dès le jour 1 », nous confie Bérangère Lombart, Brand Manager Food chez Grays Ltd. Une fois les WAP obtenus et les magasins ouverts, l’entreprise a revu son fonctionnement de fond en comble pour pouvoir assurer la sécurité et le bien-être de ses employés et clients. Pour les équipes sur place, les espaces de travail ont donc été segmentés, les shifts revus et les gestes barrières renforcés. Enfin, ceux pouvant travailler de chez eux ont été fortement encouragés à le faire. « Cette période reste compliquée, mais j’aimerais quand même souligner la formidable solidarité qui émane de ce moment difficile, où chacun essaie de se rendre disponible et d’apporter son aide. Cela démontre également une certaine agilité de l’ensemble des employés à pouvoir s’adapter à chaque situation », conclut Bérengère.

Terra Mauricia Ltd : le perfectionnement à tout prix

Pour Isabelle Ten Sing, Assistant Accountant chez Terra Mauricia Ltd, il faut toujours voir le verre à moitié plein. Pour cette optimiste pleine de bon sens, le confinement est un inconvénient, mais il a tout de même donné l’occasion de s’améliorer. Si l’année dernière, la nouveauté du confinement avait vraiment bousculé les modes de fonctionnement, cette année a été plus facile : les collaborateurs pouvaient aisément utiliser les facilités instaurées sur le réseau depuis. « Cette situation m’a encouragée à être proactive. En étant loin de la routine du bureau, j’ai été obligée de prendre du recul et de chercher des moyens de m’améliorer. Le confinement m’a, par exemple, appris à devenir plus écologique et à m’adapter à un travail sans papier », explique Isabelle. Malgré son moral d’acier, un seul bémol à cette situation : « L’être humain doit être en contact avec les autres et, avec le confinement, il est difficile de maintenir ce contact sans voir ses collègues », conclut-elle.

Invention et créativité à l’Aventure du Sucre

Alors que l’Aventure du Sucre, qui compte un musée et un restaurant, dépendait en grande partie du tourisme jusqu’à l’année dernière, l’entreprise a déjà dû s’adapter pour survivre et se réinventer dès le premier confinement afin de mieux toucher les Mauriciens. C’est ainsi qu’a été enclenchée, au cours des mois écoulés, une réorganisation complète de l’espace avec, par exemple, des espaces de coworking et de nouvelles offres sur le restaurant. Et à l’annonce du nouveau confinement, pas de panique ! « Il nous a été facile de nous remettre dans le bain du télétravail étant donné que nous étions déjà passés par là », nous dit David Baissac, Responsable Marketing de l’Aventure du Sucre. « Nous avons beaucoup travaillé pendant le confinement, et avons profité de ce moment pour mieux nous positionner sur le long terme. Nous avons saisi cette opportunité pour nous réinventer, nous améliorer, afin de sortir une fois encore grandis de cette expérience », poursuit-il.

Novaterra, ou le professionnalisme avant tout

Chez Novaterra, c’est l’effervescence à l’annonce du confinement : quand on est dans l’immobilier, il est impensable de faire une pause. On s’attelle donc sans attendre pour obtenir les WAP nécessaires pour l’entretien des biens fonciers du groupe. Et si l’équipe sur place est, au départ, réduite à 8 employés sur 50 et que l’on privilégie les services essentiels tels que le jardinage, la plomberie ou l’électricité, les semaines qui passent voient l’obtention de nouveaux WAP arriver, jusqu’à atteindre la vingtaine. « Le travail a été beaucoup plus facile que l’année dernière, dans le sens où nous étions plus préparés et mieux organisés », confie Philippe Lincoln, Senior Manager – Property & Assets chez Novaterra. « En parallèle, ceux qui ne pouvaient pas se déplacer avaient tout le nécessaire pour travailler de la maison », continue-t-il.

Le dévouement de Terragen Ltd

Le confinement était à peine annoncé que les WAP étaient déjà obtenus chez Terragen, et les équipes briefées sur la réorganisation de leur travail ! C’est avec minutie et beaucoup de sang-froid que le chef d’exploitation, le chef de la maintenance, le QSE Coordinator et le directeur ont su planifier au millimètre près la vie de l’usine pour les semaines à venir, en prenant compte, dans leur Covid Protocol, des nouvelles lois sanitaires. « Il nous fallait à tout prix être opérationnels car de nombreux services essentiels dépendent de nous. Si Terragen s’arrêtait de tourner, nous aurions pu faire face à une pénurie d’électricité. Grâce à notre expérience de l’année dernière, tout s’est bien passé et nous avons su gérer la situation avec succès », explique Adish Sewlall, QSE Coordinator chez Terragen Ltd.

Résilience et disponibilité : voilà les deux mots d’ordre de ces équipes qui ont travaillé nuit et jour pour maintenir leurs activités.

Share to Facebook Share to Linkedin Share to Twitter More...