Friday, September 17, 2021 13:45:00

Rs 24.15

News

Dans les coulisses du Mahogany Shopping Promenade

Le compte à rebours a commencé : dans tout juste un mois, le Mahogany Shopping Promenade se dévoilera enfin au public. Fruit du travail acharné d’une équipe soudée, ce centre commercial unique en son genre promet une expérience hors des sentiers battus. Rencontre avec Sarah Ah Hong, Center Manager du Mahogany, Rajeev Motee, Communication and Marketing Coordinator, Ratnesh Rajcoomar, Operations Manager, et Emeric Vigier de Latour, Communications Manager chez Terra.

· Concrètement, ouvrir un centre commercial, ça veut dire quoi ?

Sarah : C’est un peu comme si nous construisions notre propre maison. Nous en connaissons tous les recoins et avons mis tous nos efforts dans l’aménagement du lieu pour qu’il soit le plus agréable possible. Nous avons vraiment voulu mettre l’emphase sur la qualité de notre service client car nous souhaitons pouvoir accueillir nos visiteurs dans les meilleures conditions pour une expérience inédite. C’est pour cela que nous n’aimons pas tellement l’appellation de « centre commercial » : le Mahogany, c’est tellement plus que ça !

Emeric : L’idée derrière ce projet est de venir proposer une offre de produits et des services additionnels qui amélioreront la vie des habitants et utilisateurs de la Smart City et de la région. Nous sommes conscients de nos forces, de nos faiblesses et de ce que cela implique pour la région. Cela nous permet aussi de voir les choses en grand et de nous améliorer continuellement.

· Quelle est la bonne recette pour une collaboration réussie ?

Rajeev : Une bonne communication, une bonne entente et beaucoup d’écoute ! Pour nous, cette notion de collaboration est basée sur une relation quasi constante avec tout le monde et un ajustement au niveau des réalités et des difficultés de chacun des locataires. Aujourd’hui, nos locataires sont devenus nos partenaires. Ils n’ont jamais baissé les bras, malgré les deux confinements liés à la crise sanitaire.

Ratnesh : Nous souhaitons instaurer une vision collective. Pour cela, nous nous devons de rester à l’écoute du marché pour déployer les bons éléments en temps et lieu. Au final, au-delà d’une collaboration, c’est une vraie coopération que nous cherchons à instaurer : le bon fonctionnement de ce projet est dans notre intérêt à tous. Nous voulons vraiment créer une synergie entre les activités et la communication, et développer avec nos locataires des offres uniques pour compléter cette expérience singulière que représente le Mahogany Shopping Promenade.

· En trois mots, comment qualifieriez-vous cette nouvelle aventure ?

Sarah : Difficile de résumer ce projet en trois mots ! Cela a avant tout été une aventure dynamique, authentique et responsable. Responsable, car en plus de promouvoir un développement durable, nous avons aussi voulu valoriser le patrimoine naturel et historique de la région, ainsi que le patrimoine industriel à travers une architecture contemporaine et réfléchie. Nous voulions que le Mahogany soit un lieu de vie, un lieu expérientiel et inclusif qui valorise l’humain, peu importe son âge, son origine, son parcours et ses envies.

· Demain, une journée au Mahogany, cela ressemblera à quoi ?

Rajeev : Idéalement, prendre un petit café et des croissants au bord du lac pour débuter sa journée en douceur. Flâner un peu dans la galerie et se laisser guider par ses envies en visitant les boutiques. Cocher tous les items de sa to-do-list en faisant un saut rapide à la banque, à la pharmacie ou encore chez l’opticien avant de faire ses courses à Intermart. Se poser un moment pour souffler et laisser les enfants profiter du Kids’ Corner avant d’aller découvrir les délicieuses saveurs d’ici et d’ailleurs que propose le foodcourt Ki Pou Manzé. Enfin, après une journée de shopping ou de travail, rejoindre ses amis en fin d’après-midi le temps d’un apéro sur le rooftop pour admirer un coucher de soleil sur le lac. Et bien sûr, aller manger un morceau dans l’un de nos restaurants pour bien terminer la journée !

· Un centre commercial « vert », c’est quoi ?

Sarah : Le terme de « centre commercial responsable » serait plus exact. Nous avons conservé le maximum d’arbres présents sur le site, dont l’acajou centenaire (“mahogany”) qui a donné son nom au centre. Nous avons refait plusieurs fois les plans pour y parvenir, notre projet a été retardé, mais nous y sommes parvenus ! 25 000 arbres, plantes et fougères seront aussi intégrés dans ce projet.

Ratnesh : Nous avons vraiment voulu reprendre les codes de développement urbanistique de Beau Plan en mettant en place une réelle stratégie de gestion des déchets et une réduction de notre consommation d’énergie, tout en capitalisant sur le centre de traitement des eaux usées de la ville. Nous avons aussi mis toute notre énergie pour valoriser les espaces naturels alentour, comme le lac.

Emeric : Nous souhaitons avoir une approche durable, avec l’utilisation d’une charte commune partagée par le centre, les locataires et aussi Beau Plan. Elle incitera, par exemple, les locataires à faire attention à leur consommation en énergie et au choix de matériaux pour leurs emballages. Elle favorisera aussi la notion d’intégration sociale avec la création d’emplois pour les habitants de Beau Plan, ainsi que le tri des déchets grâce à de nombreux dispositifs de recyclage pour contribuer à une île Maurice meilleure et plus verte.

Share to Facebook Share to Linkedin Share to Twitter More...