Thursday, July 29, 2021 15:45:00

Rs 22.80

News

Terra Milling : un début de confinement marqué par le travail d’équipe

Alors que Terra Milling Ltd s’active pour préparer la période de coupe, la nouvelle du confinement tombe comme un couperet. Loin de se laisser décourager, les équipes de la sucrerie ont donné le meilleur d’elles-mêmes pour assurer un retour à la normale rapide.

La vie d’une sucrerie s’articule autour de deux temps forts : la coupe et l’entrecoupe. Lors de cette dernière, et particulièrement à l’approche de la coupe, c’est l’effervescence : on s’active et on s’organise pour que la coupe, planifiée pour la mi-juillet, se déroule sans heurts. « Il y a beaucoup de choses à préparer. De nombreux chantiers ont été bousculés par le confinement et ont donc dû être réorganisés », explique Balvind Poye, Manager du Boiling House & Sugar Production chez Terra Milling Ltd. « Dans l’arrière-usine, nous devons, par exemple, préparer les ponts et appareils à cuire, essentiels pour produire la masse cuite et donc pour confectionner les sucres spéciaux, et nous assurer qu’ils sont bien aux normes recommandées », continue-t-il.

Pas de temps à perdre, donc ! Dès l’annonce du confinement, c’est via des sessions Zoom que l’on s’attaque à la réorganisation du travail pour continuer à rouler tout en respectant les dispositions sanitaires nécessaires à la sécurité de tous. « Nous avons, dès le 13 mars, obtenu la majorité de nos WAP. Nous avons cependant fait le choix de commencer avec des équipes réduites pour prendre nos marques et faciliter la distanciation sociale », explique Michael Melisse, Administrative & Statistical Officer à Terra Milling Ltd. Ainsi, sur les 300 employés habituels, la sucrerie n’accueille d’abord qu’une soixantaine de personnes.

« Nous avons fait une liste des urgences et priorités, divisé l’usine en plusieurs parties et lancé une campagne de sensibilisation avec l’aide de l’équipe Health & Safety. Nous avons aussi assigné différents horaires d’entrée et de sortie aux différents départements et ce pour éviter d’avoir un nombre trop important de personnes en même temps au même endroit », nous dit Balvind.

Le travail est donc ralenti la première semaine, les pièces commandées pour préparer les machines sont inévitablement retardées, certains chantiers stagnent en attendant que les contracteurs obtiennent, eux aussi, leur WAP… Mais le travail reprend petit à petit son cours normal, les équipes grandissent, jusqu’à atteindre, en quelques semaines, leur effectif habituel. « Nous avions peur de ne pas arriver à nous préparer comme il se doit pour la coupe. Nous sommes aujourd’hui assez confiants de pouvoir démarrer à temps », ajoute Michael.

Une belle réussite qui trouve sans aucun doute sa source dans le dévouement des différentes équipes : « Les employés se sont très vite mobilisés malgré la difficulté de la situation actuelle. Ils savent quels sont les enjeux et ont su mettre les bouchées doubles pour que tout marche comme il faut », conclut Ajay Parsan, Factory Manager à Terra Milling Ltd.

Share to Facebook Share to Linkedin Share to Twitter More...