Friday, July 30, 2021 15:45:00

Rs 22.50

News

Terragen : « La sécurité de nos collaborateurs est primordiale »

Un bon environnement et de bonnes performances de travail vont de pair avec la sécurité desemployés. Adish Sewlall, QSE Coordinator chez Terragen, nous parle de ce travail colossal et nous dévoile les mesures prises pour assurer une sécurité optimale au sein de l’usine.

La sécurité est un thème qui tient à coeur à l’équipe de Terragen. À quoi sont principalement dus les accidents au travail ?

Effectivement, la sécurité de nos collaborateurs est primordiale à Terragen : c’est un point auquel nous attachons beaucoup d’importance et que nous devons sans cesse améliorer, notamment après la recrudescence d’accidents en 2020. Ceux-ci sont dus à de nombreux facteurs et peuvent avoir diverses conséquences. Par exemple, pour les 3 derniers accidents enregistrés parmi le personnel de Terragen, seuls 2 ont nécessité 6 jours d’arrêt. Le premier était lié à la manutention : une mauvaise évaluation de la charge à porter a causé des douleurs lombaires à l’un de nos employés. Le deuxième accident était, quant à lui, lié à un défaut matériel sur une prise électrique qui s’est cassée pendant que l’employé faisait une connexion, résultant en une blessure à la main. Le troisième accident, plus grave, s’est soldé par la chute de la personne alors qu’elle descendait d’une échelle fixe ; en analysant par la suite l’échelle, nous avons noté l’absence des mains courantes sur celle-ci. Certains accidents peuvent enfin être liés à une mauvaise communication entre les collaborateurs ou à la fatigue.

Quelles sont les procédures à adopter suite à un accident au travail ?

Nous avons une procédure d’urgence en cas d’accident, où nous décrivons la prise en charge de l’accidenté. Tous les accidents sont rapportés au QSE, et nous entamons une investigation pour alimenter une fiche de non-conformité et l’analyse de la cause avec les cadres, l’accidenté et les témoins. Suite à cette procédure, le management met en place des actions sous 3 mois, qui sont par la suite suivies mensuellement. Les REX de l’accident sont aussi envoyés à Albioma, groupe partenaire de Terragen et producteur d’énergie renouvelable, qui nous fait bénéficier de l’analyse du Directeur Sécurité.

Quels sont les plans d’action mis en place pour contrer ceux-ci ?

Nous procédons à un travail de sensibilisation en continu. Nous avons aussi entamé une démarche d’amélioration de notre performance santé sécurité. Par exemple, en septembre, tous les cadres se sont réunis dans une réunion pilotée par notre directeur pour discuter de l’accidentologie accrue à Terragen. Grâce à cette réunion, nous avons pu établir des causes et mettre en place certaines actions, notamment un plan de renforcement de notre système SST. Par exemple, les managers doivent à présent effectuer au moins une visite du terrain par semaine pour évaluer la sécurité, visite dont le feedback sera alors envoyé par e-mail. Pour les visites Health & Safety, nous recommandons maintenant la participation obligatoire d’une personne par service, en plus du Health & Safety Officer et du QSE. Nous avons aussi mis en place la Quick Risk Analysis qui nous permet, avant chaque intervention, de revoir avec l’employé les risques qu’il pourrait rencontrer en utilisant tel ou tel équipement. Nous avons aussi réalisé que les accidents sont souvent dus à un sentiment de routine, qui entraîne un relâchement de la concentration. Pour contrer cela, nous interchangeons régulièrement les équipes sur différents travaux pour favoriser la nouveauté.

Nous avons aussi mis en place des rituels de sécurité tout au long de la semaine. Le mardi, un collaborateur de chaque département est, par exemple, invité à participer à l’inspection SHE. Le mercredi matin, un quart d’heure sécurité est organisé avec de nouveaux animateurs chaque semaine. Le vendredi, la semaine se termine par une session de nettoyage avec la participation de tous les départements.

En bref, nous mettons en place de nombreuses actions pour éviter ce genre d’accidents et essayons d’être présents et toujours vigilants sur le terrain. C’est un travail de longue haleine, de communication et d’introspection pour les différentes équipes de Terragen, un travail qui passe par le partage et la relation humaine.

Avez-vous noté des changements positifs suite à la mise en oeuvre de telles mesures ?

Oui, je pense que nous sommes sur la bonne voie. Après presque 3 ans sans accidents avec arrêt, nous avons connu une recrudescence en 2020. Mais je pense qu’avec ces nouvelles mesures, nous remontons enfin la pente. Notre objectif pour 2021 est une année zéro accident.

Pourriez-vous nous en dire plus sur les nouvelles mesures de sécurité adoptées pour l’année 2021 ?

Pour une année 2021 plus sûre, nous avons mis à jour notre politique QSE. L’idée est vraiment de capitaliser sur les bonnes pratiques déjà acquises et de renforcer les procédures, telles que notre Quick Risk Analysis, et les rituels mis en place, avec une présence accrue de l’équipe de management sur le terrain. Chaque année est aussi marquée par un nouveau projet. En 2021, notre objectif est l’amélioration du système incendie avec installation de réservoirs et la réorganisation du circuit incendie.

Lire aussi : Quand Terragen innove en matière de sécurité au travail

Share to Facebook Share to Linkedin Share to Twitter More...